Tisser les mots, tisser l’intime

Je rencontre des femmes sur le Chemin. Des femmes magnifiques, belles, étincelantes d’une beauté intérieure inouie, sauvage, passionnée, lumineuse.

Le temps d’un cheminement en duo ou en cercle, j’ai la chance qu’elles m’ouvrent leur porte, qu’elles me partagent leurs mots, les parfums de leur Essence, de leurs Rêves et de leurs Visions, je perçois combien ce que je tisse avec les femmes est une profonde intimité.

Elles écrivent, elles se libèrent, une larme vient éclairer un souvenir oublié, un rire vient mettre un baume sur une blessure…
Des cris jaillissent aussi, ceux des luttes et des combats, ceux des bûchers perpétrés contre les femmes, ces buchers psychiques, sociaux, religieux qui exilent et bannissent l’Âme des femmes.

Je suis la témoin attentive, je suis l’oreille du Cœur, je ne juge pas et j’écoute dans tout ce que je suis et dans toutes mes profondeurs. Je laisse leurs mots vibrer en moi et je me laisse porter par leur Musique. Peu à peu, une lente mélopée du silence, vague après vague, fait remonter les trésors… une pêche miraculeuse, des Joyaux de l’ombre comme des Diamants de l’Âme.

Ensemble, dans le cocon d’une Rencontre, de cœur à cœur, nous tissons et retissons l’Histoire des femmes et les histoires de l’Âme depuis la Nuit des Temps…

C’est une Grâce pour moi de vivre tout cela !
Je vous rends grâce, mes chères sœurs, je vous honore et vous remercie pour tout ce que vous venez toucher et éclairer en moi !
Chaque pas que je fais avec vous, chaque rencontre vient confirmer et renforcer l’engagement que j’ai pris auprès de mon Âme: d’être ce que JE SUIS dans toutes les manifestations créatrice de mon Être.

Belle journée,
Laurence