La Plume Sauvage Editions | « Retrouver son loup, sa nature sauvage » de Line Leah
2657
post-template-default,single,single-post,postid-2657,single-format-standard,eltd-core-1.0.3,ajax_fade,page_not_loaded,,borderland-ver-1.13, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,paspartu_enabled,paspartu_on_top_fixed,paspartu_on_bottom_fixed,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive
 

« Retrouver son loup, sa nature sauvage » de Line Leah

« Retrouver son loup, sa nature sauvage » de Line Leah

Nous sommes de plus en plus appelés à aller vers notre authenticité, vers plus de cohérence dans notre vie.

Mais qui dit authenticité dit se retrouver avec son mental et son cœur, et là c’est une autre histoire, car le mental ou l’égo si vous préférez, n’a absolument aucune envie d’être mis de côté. Pour lui, écouter le cœur, écouter ses instincts, sa nature sauvage, c’est sa mise à mort assurée.

Le « retour » des loups

Je perçois que les loups en accompagnateurs invisibles, arrivent de plus en plus en masse auprès des consciences, auprès de chacun de nous. Ils nous accompagnent dans cet apprentissage difficile et ou confrontant de se défaire de l’appréciation et de l’approbation des autres pour accéder à notre propre cohérence, à notre paix intérieure. Ils ne remplacent pas nos animaux totems, nos animaux guides mais viennent se placer en complémentarité, dans l’intention d’apporter une force et une énergie supplémentaire.

L’appel intérieur à l’authenticité, au sauvage

Depuis que nous sommes enfants, on nous apprend très vite que la spontanéité n’est pas quelque chose forcément apprécié dans la société et qu’il serait préférable d’être plus poli, d’être plus souriant, d’être plus à l’écoute, d’être plus soigné pour que notre intégration, notre insertion se passe bien avec les autres enfants et le monde des adultes. Très vite, enfants nous comprenons que plus nous nous adaptons et lissons nos pensées et nos comportements, plus nous avons de probabilité d’être appréciés, aimés, reconnus. Sourire, servir les autres, faire rire , être toujours à l’écoute sont tout autant de stratégies une fois adultes pour que nous puissions toujours être approuvés et appréciés des autres. Ici, nous parlons des fois où nous nous forçons un peu, où nous prenons un peu sur nous.

En ce moment, de plus en plus de consciences s’éveillent et pour beaucoup d’entre nous, nous réalisons qu’être aimé des autres c’est bien mais à force d’en faire une recherche permanente consciente ou non, c’est tout le temps une source de stress et d’insécurité car à tout moment on peut perdre notre place, notre amour. Si par exemple, nous n’entretenons pas les relations ou si nous ne donnons plus autant d’attention qu’avant, très vite on va sentir de la peur d’être remplacé, mis de côté, oublié… Alors très souvent, on essaye de faire un effort pour conserver une relation ou une carapace, car qu’est-ce qui nous dit selon le mental que nous aurons à nouveau une relation ou droit tout simplement au bonheur ?

Bref, c’est une pression invisible mais permanente pour nous assurer que notre place est bien conservée auprès des autres. Nous ne sommes pas oubliés, on se souvient bien de nous, ouf c’est bon se dit notre mental. En plus de cela, nous ressentons de plus en plus l’appel à vivre vraiment notre vie comme nous l’entendons, comme nous le ressentons. Beaucoup d’entre nous ont envie de tout lâcher subitement, de sortir un peu du système de la réussite et de se lâcher la grappe, de se laisser plus vivre. Les consciences s’éveillent et donc le cœur se réveille de plus en plus et nous ressentons de plus en plus nos vrais désirs, nos vrais ressentis, nos vrais pensées. Et nous nous rendons compte que bien souvent nous nous contenons, nous lissons, nous refoulons ce qui nous vient spontanément en tête car nous avons trop peur de perdre notre place, de ne plus être aimé.

Et pourtant, l’appel du loup se fait entendre en chacun de nous. Selon les parcours de chacun, ce réveil de l’authenticité a déjà commencé depuis plusieurs années ou mois ou commence doucement à croître.

Ce réveil chamboule parfois nos vies, nos quotidiens car pouvons prendre conscience que notre activité professionnelle ne nous plaît plus du tout ou que certaines relations amicales sont devenues plus toxiques que nourrissantes ou tout simplement que nous avons perdu la saveur de vivre. Ce réveil de notre authenticité, de notre loup sauvage, peut être également provoqué par une maladie ou par un événement qui en premier temps va nous anéantir car justement notre mental est paniqué : « Qui va me donner ma reconnaissance ? » « Qui va me donner les symboles de ma réussite ? » « Qui va me donner cet amour ? » « Je suis foutu sans … » : Oui c’est une invitation à ne plus faire semblant, il est temps d’écouter l’appel de notre âme et à revenir sur nos terres intérieures, chez nous, en nous. A nous donner l’appréciation, la reconnaissance, l’approbation que nous attendons des autres.

Notre meute de cœur

Une meute de loups me montre que quand on ose lâcher notre besoin d’être aimé des autres, nous pourrons ensuite retrouver notre vraie meute, notre vraie famille de cœur, d’âmes plus en harmonie avec nos valeurs, nos aspirations. Mais pour cela, en effet nous sommes invités à lâcher d’abord ce qui ne nous convient plus pour ensuite pouvoir faire place à du nouveau, à de nouvelles vibrations, à de nouvelles personnes. Tant que nous essayerons de nous raccrocher à ce qui est présent en attendant de recevoir du nouveau, la bascule ne pourra se faire. Une invitation à se faire confiance et à faire confiance à la vie : nous ne sommes pas venus pour souffrir pour être puni, mais nous sommes bien venus expérimenter notre potentiel et jouer avec les lois de l’univers.

Se faire confiance

L’authenticité peut également nous amener à lâcher nos carapaces, nos protections, nos croyances, notre système de pensées et réveiller en nous notre sensibilité, notre vulnérabilité, finalement la puissance du cœur, de notre cœur. Être authentique, ce n’est pas forcément montrer les crocs sans cesse avec les autres, bien au contraire…. C’est être amour, le cœur ouvert sans filtres sur nos ressentis, nos sentiments. C’est laisser notre cœur rayonner, vibrer par le Verbe ou par le mouvement du corps, ou par notre créativité sans penser au futur, ou à ce que l’on peut peut être perdre ou expérimenter si on est trop sensible, si on se laisse trop aller ( Une des mises en garde préférées de notre mental : « méfies-toi, attention, gardes le contrôle »)

Ce dont nous avons le plus peur intérieurement ( échec, blocage, abandon, rejet etc ), c’est bien souvent ce dont nous ferons l’expérience. Plus nous laisserons grandir notre authenticité et laisserons plus de place à l’amour que nous nous portons, plus nous pourrons faire l’expérience du « J’ai confiance en moi et en la Vie peut importe ce qui peut arriver dans quelques instants. J’ai foi en moi et l’univers, ce qui vient à moi est une opportunité pour évoluer intérieurement et extérieurement. Je suis capable d’aller vers ce qui me terrifie, vers ce qui me fait vraiment peur au fond de moi »

Tout au long de notre expérience de vie, des années, l’appel de notre loup sauvage viendra nous questionner et nous faire avancer . Tantôt par une crise globale, une remise en question totale de notre vie tantôt par le biais d’une relation professionnelle qui nous taraude, tantôt par une situation dans nos activités sportives, tantôt par notre relation de cœur, tantôt par une relation conjugale, tantôt par une relation amicale..

« Alors où en es-tu ? Fidèle à toi-même ou fidèle à l’autre ? Vers qui te tournes-tu pour combler ton besoin ? L’autre ou toi-même ? »

Notre nature sauvage nous appelle…. Nos terres intérieures méritent d’être plus explorées et reconnues. Mais il n’y a que nous-même qui puissions d’abord les découvrir pour ensuite permettre aux autres de les fouler.

Retrouvez votre nature sauvage, votre loup,

De tout coeur,

Caroline

34

Texte de Line Leah

Photos: source inconnue

Voir la fiche auteur de Line Leah

laurence Plume sauvage

La Plume Sauvage, directrice de la publication et éditrice

1 Comment
  • Bonjour,:-)
    Merci pour ce partage, ressenti puissant en vous lisant… cette connection avec le loup! Je l’ai sentie sauvage… la force pour reprendre sa liberté! Et ce sentiment aussi que ce loup permet un autre regard…un regard plus affuté…. être prêt à saisir les opportunités qui se présentent! Belle vibration 🙂
    Accouplée à la mante religieuse, animal totem 2016, qui permet un centrage sans faille… et un potentiel à bondir moment venu! Quelle belle perspective 🙂

    16 février 2016 at 17 h 03 min

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.