Il y aura des moments dans votre vie où vous serez appelé à faire un voyage sacré.

Vous pouvez répondre «Oui» tout de suite.

Ou vous pouvez résister et prétendre que vous n’avez pas entendu l’appel.

Lorsque vous entendez et reconnaissez l’appel à entreprendre un voyage sacré, l’appel de votre âme, vous savez dans votre cœur que vous devez vous préparer à laisser une partie de votre vie derrière vous, au moins symboliquement.

Pendant des mois, voire des années, vous pouvez vous sentir tiraillé entre le passé, la peur d’avancer, l’inconnu et cet appel qui vous brûle le cœur.

Plus vous avez peur de vous lancer, plus vous percevez que vous payez un prix très élevé à sacrifier vos besoins les plus profonds.

Jusqu’à quand ?

La dépression, le burnout, l’apparition d’une grave maladie, la plongée dans une addiction ?

Oui, vous avez peur de ne plus être assez présente pour vos enfants, oui vous avez peur que votre partenaire vous quitte parce que vous changez, oui vous avez peur de ne pas avoir assez d’argent pour vivre et payer les factures si vous vous lancez dans votre activité passion ou créer une entreprise !

OUI ! Et TOUTES CES PEURS sont  légitimes !

Je vous comprends ! Je les ai vécues toutes, jusqu’au jour, où à bout de force, épuisée, j’ai fait reddition.

Soit je crevais et imploser de l’intérieur, soit j’osais vraiment regarder en moi ce petit bout d’âme exsangue qui n’avait quasiment plus d’oxygène et faisait de moi une morte vivante.

J’avais payé le prix fort !

J’ai alors fait le choix en conscience de me choisir, et ce n’était pas de l’égoïsme, non.

C’était la Vie en moi qui avait besoin naturellement de s’exprimer, c’était mon Soi authentique et sauvage qui m’appelait à être vraiment moi-même.

Après des années de détours et de fuite, je décidais enfin suivre l’Appel et de faire ce grand Voyage du Retour vers mon Être.

Certes, durant ces jours où vous serez seule dans le désert, il faudra quitter… vous dévêtir de votre vieille peau…

Ce sera forcément douloureux et mille fois, vous aurez envie de revenir en arrière… mais vos profondeurs vous guideront, même dans le noir ou la tempête.

Car votre âme, comme la mienne a été, est exsangue.

Elle est pleine de plaies infectées et de cicatrices qui ne partiront pas.

Il faudra aller nettoyer ces plaies et leur mettre des baumes; d’autres mettront beaucoup de temps à guérir, voire ne guériront pas.

Oui, il y a des remèdes !

Ceux que j’utilise sont les mots, les poèmes, la créativité, l’art, la prière, la méditation, le silence, la reconnexion à la nature, les rituels et les rites de passage.

C’est avec eux que je me suis moi-même soignée et que j’ai pu renaitre profondément à mon Soi authentique.

J’ai rencontré sur mon chemin de guérison de magnifiques femmes qui ont été pour moi des Sage-Femmes et m’ont permis d’accoucher de mon être et ma gratitude pour elles est immense.

Oui, il y aura toujours sur votre chemin – si vous avez consenti au Voyage sacré – une femme ou plusieurs qui pourront vous guider sur votre chemin.

L’Esprit ne vous lâchera pas non plus et vous ne pourrez jamais être seule.

Si aujourd’hui vous dites OUI à ce voyage et que vous êtes au début de cette aventure, sachez que je peux être cette femme qui vous tendra la main et pourra vous guider, alors que vous vous sentez sans balises et sans cartes.

Je crée des rites de passages sur-mesure pour honorer vos passages de Vie, de mort et de renaissance.

Si vous sentez le besoin de marquer le début de votre voyage sacré et affirmer votre engagement à VOUS CHOISIR, je peux vous proposer un accompagnement rituel qui mènera à la création d’une cérémonie individuelle pour honorer ce passage. 

Pour en savoir +, voir ma page sur le conseil rituel et les rites de passage.