Je veux inaugurer par ce post toute une rubrique « Ecrire avec son âme » qui vous proposera un atelier d’écriture virtuel avec des invitations d’écriture, à vivre et ressentir comme un tremplin pour votre imaginaire et votre inspiration sauvage de femmes poétesse et écrivaine.

[prkwp_spacer size= »30″]tricker[/prkwp_spacer]

Ces propositions sont le fruit d’une longue pratique personnelle, depuis mon adolescence, d’une pratique d’écriture libre, spontanée et  intuitive. On peut rattacher cette pratique à « l’écriture automatique » des surréalistes et « l’écriture guidée » des channels et médiums, mais ce n’en est pas. Je préfère employer « écriture libre et sauvage » ou « écriture profonde » ou « écriture de l’âme« .

C’est aussi dans le cadre d’ateliers d’écriture que j’anime depuis une quinzaine d’années que j’ai pu voir l’effet libérateur d’une telle pratique auprès des personnes qui l’expérimentait. Ces « invitations » vont vous aider à  libérer votre « voix » authentique, à vous connecter au flux dynamique et abondant de votre créativité  et surmonter vos blocages d’écrivains.

Ces invitations pourront être sous forme de collage, de citations, de vidéo, de poèmes avec toujours en introduction un texte libre inspiré de ma Plume sauvage et des questions.

Vous pourrez ensuite me les envoyer et je publierais un article rassemblant tous vos textes en écho à l’invitation.

[prkwp_spacer size= »30″]tricker[/prkwp_spacer]

L’écriture libre demande d’appliquer certains principes très simples.

[prkwp_spacer size= »30″]tricker[/prkwp_spacer]
j'écris
[prkwp_spacer size= »30″]tricker[/prkwp_spacer]

Il s’agit d’écrire à partir d’une invitation (consigne, thème, citation…) avec un stylo et une feuille de papier (et non à l’ordinateur) et cela pendant 10 à 15 minutes chronométrées, sans s’arrêter et sans se relire.

Il faut autant que possible suspendre son jugement sur ce que vous écrivez et sur ce que vous êtes.

Ne pensez pas.

Il suffit d’écrire.

Avant d’écrire, fermez les yeux, respirez, rentrez en vous.

Maintenez votre stylo dans la main et laisser vous porter par le mouvement de la main et le flux de vos pensées.

Essayez simplement d’observer le processus plutôt que d’essayer de l’interrompre.

N’ayez pas peur de bâcler, de faire des ratures et des fautes d’orthographe.

Brisez toutes les règles.

Libérez-vous.

Vous n’avez pas à créer un récit, ou même du sens.

Suivez le flux de la conscience.

Ignorer votre critique intérieur.

Ne vous relisez pas.

Ne modifiez rien.

[prkwp_spacer size= »30″]tricker[/prkwp_spacer]

Vous serez surpris du résultat.

[prkwp_spacer size= »30″]tricker[/prkwp_spacer]

Au début, cela sera certainement difficile pour vous. Ne vous laissez pas gagner par l’échec. Recommencez et recommencez. Peu à peu, votre Plume va se détendre, se fluidifier, s’élancer. Vous remarquerez peut-être que vous écrivez d’une manière qui est inacceptable ou étrangère à ce que vous écrivez d’habitude.

C’est tant mieux! Vous êtes sur le bon chemin!