La créativité est un état de conscience tout à fait paradoxal.

 

 

Ce n’est pas une action, c’est une permission.

C’est devenir un passage pour que le Tout puisse couler à travers vous.

C’est devenir un bambou creux, juste un bambou creux.

Vous n’êtes qu’un véhicule.

Une chanson naît à travers vous, vous n’en êtes pas le créateur, elle vient de l’au-delà.

 

 

Être possédé par Dieu, c’est cela la créativité.

 

Vous n’avez aucun besoin d’aller dans une école.

Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’aller en vous, d’aider l’ego à se dissoudre.

Peindre, sculpter ou faire des chaussures n’a pas d’importance.

 

 

Ce qui a de l’importance, c’est de mettre votre âme dans tout ce que vous créez.

 

Le vrai créateur sait qu’il n’a rien créé.

L’existence l’a possédé, lui, ses mains, son être. Elle a créé quelque chose à travers lui. Il n’a été qu’un instrument.

C’est cela l’art authentique.

 

 

Dès lors, l’artiste est un mystique.

 

 

OSHO