La spiritualité n’est pas un monde de Bisounours. Elle n’est pas faite pour « être bien » ou n’est pas une suite de recettes marketing qui pullulent actuellement sur internet.

Lorsque j’observe ces offres dites « spirituelles », tout est exprimé en terme d’échec ou de réussite, vous avez perdu et échoué là, voilà ce que vous allez gagné et réussir ici ! On réussit sa vie de couple ou on échoue parce qu’on divorce. Tu ne te sens pas bien, tu te cherches ? Vous avez un « problème »? Je vous donne « la solution » ! Je vais te donner la pilule miracle qui va te « rendre bien » et ainsi tu vas oublier tous tes soucis. L’idéologie du Bonheur veut nous convaincre qu’elle nous « vaccine » contre la souffrance, la douleur, les échecs et la perte.

Mais ceci n’est que l’opium du peuple, des offres de paradis artificiels ! Après avoir consommé l’offre, allez-vous être satisfaits ? Non, bien sûr… cela va creuser encore et encore la Faim de votre âme… En disant cela, je ne dénigre pas les marketeurs spirituels car ils peuvent être une Voie juste pour certains qui ont besoin de vivre cette expérience de la consommation, de s’aveugler et de ne pas aller voir là où ça fait mal. Il m’est arrivé aussi de tomber dans ces offres pour me faire ma petite piqure d’opium !

L’éveil à sa spiritualité est un chemin… un chemin unique, propre à chacun… d’éveil de l’Âme qui n’est pas fait d’échecs et de gains, mais qui est fait d’épreuves et de traversées d’ombres et de lumière. Il n’y pas de mode d’emploi. Cet éveil se fait par des expériences, des erreurs « d’aiguillage », des rencontres, des prises de consciences, des révélations…

Il se fait dans la constance, la discipline et une pratique rigoureuse. Quand je dis « rigoureuse », je ne parle pas de voie ascétique ou flagellante, je parle d’un choix qui vous engage et que vous honorez jour après jour.

C’est pourquoi je veux honorer ici nos Épreuves qui si on les vit d’un point de vue spirituel nous permettent d’approfondir notre vie intérieure, voir la vie avec plus de discernement et se « renforcer » par nous-même et non par une personne tiers ou une idéologie artificielle.

Si l’on regarde notre vie d’un pont de vue « spirituel », nous voyons alors notre vie comme « un voyage initiatique »: une rencontre, une maladie, un échec, un deuil nous permettent de se rencontrer en profondeur et d’accéder à une autre dimension de notre Être, notre nature divine.

Nous osons prosterner « notre ego » devant Dieu et le laisser agir en nous. C’est dans les plus grandes épreuves, dans ces moments où l’on sombre au plus fort de la tempête, que nous appelons Dieu à l’aide, que nous relevons notre tête vers Lui et nous lui offrons notre petitesse, notre faiblesse, notre affliction. Nous déposons nos armures et nos armes. Nous sommes nus, plus nus que nus.

Et là, au plus profond de cette épreuve, la Grâce est possible. Si on laisse l’Esprit agir au plus profond de notre blessure, l’Esprit vous prendra dans ses bras et vous consolera. Bien sur, vous serez seul, bien sur vous allez pleurer, bien sûr vous allez crier, être en colère ! Mais alors pleurez et criez, encore et encore ! Ne prenez pas de somnifères et des pilules qui endorment vos âmes ! Pleurez mes chers amis, les larmes sont plus vos plus beaux Joyaux !

Bien sûr, quand on est au fond du trou, on se dit finalement, après d’âpres luttes avec l’égo, que l’on va peut-être accepter l’aide de ses proches, ses amis. Parfois aussi, il est bon d’aller oser frapper à la porte d’un thérapeute qui va vous accompagner dans cette épreuve. Pour l’avoir vécu, je sais qu’il faut beaucoup de courage et de vaillance pour le faire, car vous savez en vous, que sur ce chemin-là, vous allez quitter vos vieilles peaux et aller dans l’Inconnu… et ça fait peur !

Si un jour, vous choisissez d’aller frapper à ma porte, sachez que je ne vous guérirez pas et que je ne vous donnerais pas de pilule miracle. Sachez que je ne vous donnerais pas des réponses toutes faites car c’est vous qui trouverez vos réponses. Sachez que vous allez pleurer et faire sortir vos tripes. Sachez que je vais vous accompagner avec toute ma douceur de sœur, mon écoute et ma présence profonde. Sachez que je vais vous soutenir dans votre Nuit et vos ombres, pour que vous puissiez vous renforcer et vous redresser, dans votre puissance, dans votre lumière et dans votre beauté. Sachez que c’est un acte et un choix qui engage toute votre Être…

Sachez simplement, que je suis là, la porte ouverte…

Belle journée,
Laurence