Éloge de l’épreuve

Éloge de l’épreuve

La spiritualité n’est pas un monde de Bisounours. Elle n’est pas faite pour « être bien » ou n’est pas une suite de recettes marketing qui pullulent actuellement sur internet.

Lorsque j’observe ces offres dites « spirituelles », tout est exprimé en terme d’échec ou de réussite, vous avez perdu et échoué là, voilà ce que vous allez gagné et réussir ici ! On réussit sa vie de couple ou on échoue parce qu’on divorce. Tu ne te sens pas bien, tu te cherches ? Vous avez un « problème »? Je vous donne « la solution » ! Je vais te donner la pilule miracle qui va te « rendre bien » et ainsi tu vas oublier tous tes soucis. L’idéologie du Bonheur veut nous convaincre qu’elle nous « vaccine » contre la souffrance, la douleur, les échecs et la perte.

Mais ceci n’est que l’opium du peuple, des offres de paradis artificiels ! Après avoir consommé l’offre, allez-vous être satisfaits ? Non, bien sûr… cela va creuser encore et encore la Faim de votre âme… En disant cela, je ne dénigre pas les marketeurs spirituels car ils peuvent être une Voie juste pour certains qui ont besoin de vivre cette expérience de la consommation, de s’aveugler et de ne pas aller voir là où ça fait mal. Il m’est arrivé aussi de tomber dans ces offres pour me faire ma petite piqure d’opium !

L’éveil à sa spiritualité est un chemin… un chemin unique, propre à chacun… d’éveil de l’Âme qui n’est pas fait d’échecs et de gains, mais qui est fait d’épreuves et de traversées d’ombres et de lumière. Il n’y pas de mode d’emploi. Cet éveil se fait par des expériences, des erreurs « d’aiguillage », des rencontres, des prises de consciences, des révélations…

Il se fait dans la constance, la discipline et une pratique rigoureuse. Quand je dis « rigoureuse », je ne parle pas de voie ascétique ou flagellante, je parle d’un choix qui vous engage et que vous honorez jour après jour.

C’est pourquoi je veux honorer ici nos Épreuves qui si on les vit d’un point de vue spirituel nous permettent d’approfondir notre vie intérieure, voir la vie avec plus de discernement et se « renforcer » par nous-même et non par une personne tiers ou une idéologie artificielle.

Si l’on regarde notre vie d’un pont de vue « spirituel », nous voyons alors notre vie comme « un voyage initiatique »: une rencontre, une maladie, un échec, un deuil nous permettent de se rencontrer en profondeur et d’accéder à une autre dimension de notre Être, notre nature divine.

Nous osons prosterner « notre ego » devant Dieu et le laisser agir en nous. C’est dans les plus grandes épreuves, dans ces moments où l’on sombre au plus fort de la tempête, que nous appelons Dieu à l’aide, que nous relevons notre tête vers Lui et nous lui offrons notre petitesse, notre faiblesse, notre affliction. Nous déposons nos armures et nos armes. Nous sommes nus, plus nus que nus.

Et là, au plus profond de cette épreuve, la Grâce est possible. Si on laisse l’Esprit agir au plus profond de notre blessure, l’Esprit vous prendra dans ses bras et vous consolera. Bien sur, vous serez seul, bien sur vous allez pleurer, bien sûr vous allez crier, être en colère ! Mais alors pleurez et criez, encore et encore ! Ne prenez pas de somnifères et des pilules qui endorment vos âmes ! Pleurez mes chers amis, les larmes sont plus vos plus beaux Joyaux !

Bien sûr, quand on est au fond du trou, on se dit finalement, après d’âpres luttes avec l’égo, que l’on va peut-être accepter l’aide de ses proches, ses amis. Parfois aussi, il est bon d’aller oser frapper à la porte d’un thérapeute qui va vous accompagner dans cette épreuve. Pour l’avoir vécu, je sais qu’il faut beaucoup de courage et de vaillance pour le faire, car vous savez en vous, que sur ce chemin-là, vous allez quitter vos vieilles peaux et aller dans l’Inconnu… et ça fait peur !

Si un jour, vous choisissez d’aller frapper à ma porte, sachez que je ne vous guérirez pas et que je ne vous donnerais pas de pilule miracle. Sachez que je ne vous donnerais pas des réponses toutes faites car c’est vous qui trouverez vos réponses. Sachez que vous allez pleurer et faire sortir vos tripes. Sachez que je vais vous accompagner avec toute ma douceur de sœur, mon écoute et ma présence profonde. Sachez que je vais vous soutenir dans votre Nuit et vos ombres, pour que vous puissiez vous renforcer et vous redresser, dans votre puissance, dans votre lumière et dans votre beauté. Sachez que c’est un acte et un choix qui engage toute votre Être…

Sachez simplement, que je suis là, la porte ouverte…

Belle journée,
Laurence

Ouvrir son Livre de Vie et le nectar de l’Akasha

Depuis que je suis adolescente, j’écris avec mon âme, avec cette petite Voix qui me guide, en fait, oui, je canalise l’Âme. J’ai toujours su précocement que l’Écriture et l’Âme seraient mes outils de prédilection pour explorer les Mystères de mon être et ceux des autres. Depuis des années, je recevais le message que j’ouvrirais « Le Livre de mon Âme », le « Livre de Vie » mais je ne savais pas comment y accéder et de quoi il s’agissait exactement (les guides nous laissent toujours l’espace pour comprendre par nous-mêmes ).
Je savais simplement qu’il existait et que j’en avais des bribes par le biais de mes messages inspirés.

Jusqu’au jour où des signes m’ont menée vers l’Akasha et alors ce fut la Révélation ! J’ai alors compris pourquoi mes guides me parlaient tout le temps du « Livre », du « Grand Livre ».

C’est le LIVRE dont parle Jésus dans l’Evangile:
« Et un autre Livre fut ouvert ! Le Livre de Vie. Et les morts furent jugés selon leurs Oeuvres, d’après ce qui était écrit dans ces Livres ».

« Et Jésus révéla aux disciples le sens de la Voie secrète et du Souffle sacré, et de la Lumière inextinguible. Il leur révéla tout sur le Livre de Vie, les rouleaux de Graphael, le Livre de la Mémoire de Dieu où sont consignées toutes les pensées et les Paroles des Hommes. »

Ainsi, enfin, les Portes de l’Akasha se sont ouvertes à ma Conscience puis j’ai eu l’opportunité de m’y former. En allant ouvrir mon propre Livre de Vie, j’ai été propulsée dans mes mémoires millénaires et reçu la grâce d’enseignements magnifiques sur certains Mystères.
Ma Vie s’est alors considérablement transformée, m’amenant à avoir une perspective à 360 ° sur chaque évènement, sur mes projets, sur mes créations, sur les rencontres que je fais.

L’Akasha est la Bibliothèque universelle.
L’Akasha est le Nectar de Dieu et de l’Univers, une Essence suave, c’est le Miel de la Ruche de l’Univers, où s’activent des Maitres, Seigneurs et Guides. Je peux vous assurer que si vous gouter à ce Miel, c’est une douceur au Palais, et ensuite vous n’avez plus qu’une envie, c’est d’y retourner !

Sachez que l’Akasha est ouvert à tout le monde, qu’il n’y a pas « d’élus » qui y accèdent, c’est simplement un Choix de l’âme de certaines personnes.
L’Akasha demande des intentions pures et une éthique radicale; comme mes guides me l’ont dit « ce n’est pas un jeu, ce n’est pas un domaine de foire ».
Aujourd’hui, je propose des lectures de vos archives akashiques à toutes les personnes qui se sentent appelées.
En ayant accès à ces archives, vous avez accès à l’Essence de votre Être et à des mémoires d’autres incarnations qui vous aideront à avoir des informations sur le grand Dessein de votre Âme, de comprendre certaines situations problématiques et vous libérer des relations karmiques.

Enfin, voici un témoignage de Pamela sur une lecture que je lui ai faite:

« La vision des lectures akashiques raisonnaient en moi depuis plusieurs mois toutefois je n’arrivais pas à passer le cap car j’avais peur, je ne savais pas de quoi, mais cela m’impressionnait.
Puis j’ai demandé à Laurence une lecture intuitive sur une question bien précise, pour moi c’était légitime et j’étais moins inquiète. La lecture intuitive était à mon sens en adéquation avec ma question.
Après un moment de paix et de calme Laurence pose la question et m’annonce que la réponse à ma question est beaucoup plus profonde, il faut aller dans l’Akasha.
En fait j’étais prête au fond de moi, je me sentais en sécurité, je n’avais plus peur, j’avais le sentiment que c’était important pour moi. J’ai donc accepté. Laurence est une magnifique personne, très à l’écoute et remplie de compassion.
Cette première lecture akashique a été une révélation pour moi, cela m’a permis de comprendre énormément de choses quant à la problématique posée. Je suis très heureuse d’avoir pu accéder à ce cadeau.
Avoir accès à cette magnifique bibliothèque est un don, un cadeau pour soi qui nous permet d’avancer sur notre chemin en conscience, de libérer des blessures, de comprendre ce que nous vivons à l’instant T. C’est avec honneur dès que je ressens l’ouverture des portes de l’Akasha, je remercie profondément l’univers et Laurence de m’avoir fait connaitre ce cadeau.
Laurence est une personne merveilleuse, unique, d’une grande profondeur d’âme, remplie d’amour et très à l’écoute de l’autre, c’est toujours un moment de partage grandiose passé en sa compagnie.
Depuis ma première lecture j’en ai réalisé d’autres et avec Laurence.
Merci à toi Laurence d’être!  »

Si vous avez lu ce texte jusqu’au bout et que vous avez envie de découvrir votre Livre de Vie, je vous offre pour deux séances de lectures akashiques, la seconde à moitié prix avec le code « Akasha Juin ».
Vous pouvez me contacter par MP ou laplume_sauvage (at) orange.fr pour prendre un RV.

Pour en savoir + :
👉 http://laplumesauvage.com/les-soins-de-lame-lecture-intuit…/

Belle journée,
Laurence

La danse de ton âme

La danse de ton âme

Souviens-toi de la danse de ton âme à travers le Temps.
Chaque instant que tu vis se répercute à travers les siècles. Tout est une toile tissée entre chaque souffle, chaque respiration d’un grand Corps vivant.
Imagine que tu n’es qu’une cellule du grand corps de Dieu et que chaque cellule a sa part, sa responsabilité de faire fonctionner le grand corps ou de le déglinguer.
Car dans ce corps il y a des cellules malades et des cellules saines de lumière.
Tu retrouves cette fonction de la cellule de lumière et ainsi tu peux sentir la délicatesse et la puissance de tes ailes de libellule.
Ressens leur désir puissant de tourbillonner et virevolter dans le grand Flux de la Vie.
Ouvre-toi à l’espace Arc-en-ciel de ta propre énergie. Ouvre toi aux Mondes qui sont dans les Mondes de ton Monde.
Laisse-toi vibrer et rejoindre par mon Souffle…

*Message inspiré*
Belle journée,
Laurence

La poésie est l’avenir de la Femme

La poésie est l’avenir de la Femme

Je me suis réveillée ce matin avec cette petite phrase: « la poésie est l’avenir de la femme, il faut ouvrir les cages qui enferment les voix » et j’ai trouvé qu’elle venait à point pour cette Journée de la Femme.
Car oui, la poésie est le Nectar de l’âme des femmes et elle est un Flambeau dont il faut se ré-saisir en ce début de XXI siècle !

La Poésie a sauvé ma vie.

J’ai toujours eu cet amour de la poésie depuis toute petite, cette délectation de la texture, du goût, de la couleur, de la vibration des mots.
Elle est venue à moi naturellement lorsque j’étais adolescente, tant par la lecture des poètes que par l’écriture et elle ne m’a jamais quitté.
Elle a été un baume pour ma dépression d’adolescente, mes chagrins d’amour, ce sentiment de Néant que j’éprouvais viscéralement dans mon existence.
Elle a été l’amie fidèle et consolante durant toute ma vie, tant dans les épreuves que dans les joies.

La Poésie est un arc en ciel qui fait le pont entre le Coeur et le Monde.
La Poésie est le chant de l’Invisible et la fontaine de l’Amour qui coule en nous !
La Poésie est un miroir sacré de notre Être le plus profond. Elle vient sans fard détecter les mensonges et les illusions pour révéler notre Splendeur.
La Poésie est une Voie Radicale pour ouvrir les bouches et sortir les Voix des cages du silence dans lesquelles les femmes sont enfermées.

Lorsque j’ai fait des études de théâtre, j’ai découvert la Poésie Vivante.
La Poésie que l’on dit à voix haute, la poésie que l’on parle, que l’on marche, que l’on crie !
La Poésie que l’on échange, que l’on fait vibrer dans son cœur, dans sa gorge, dans son ventre !
La Poésie m’a permis de sortir d’un mutisme et d’un silence profond dans lequel s’était réfugié mon âme durant mon enfance et adolescence.

La Poésie a libéré ma VOIX et elle m’a donné un magnifique cadeau: celui de devenir le Porte-Voix des Sans-Voix, car je sais « le prix du silence' » quand il est vécu dans l’enfermement et la tour d’ivoire.

C’est avec la Poésie que j’ai commencé mes premiers ateliers d’écriture et de lecture poétique à 23 ans avec des autistes profonds (et oui !), et tout le petit peuple de ce qu’on appelle les schizophrènes, les malades mentaux, les handicapés.
Quel bonheur que de voir même un regard, un geste, une larme qui coule à l’écoute d’un poème ! Quelle joie de voir chez une jeune autiste juste un mot sorti du fin fond de son océan de silence à l’écoute d’un poème, comme si celui-ci venait réveiller une langue enfouie, mystérieuse et kabbalistique !

La Poésie m’a embarqué dans les murs de la Psychiatrie, de l’enfance maltraitée et des personnes sans abri, pendant 20 ans, auprès des personnes démunies de leurs voix et de leur expression.
Mon combat – oui, cela a été une lutte militante, un engagement de tout mon être dans de nombreux collectifs associatifs – n’a jamais cessé pour faire entendre la Voix de ces êtres que l’on laisse à la marge des bancs de la société et qui pourtant ont tant de beauté en eux !

Aujourd’hui, je suis sortie des « murs » des institutions et mon âme m’appelle à faire entendre la VOiX des femmes: les voix muselées, interdites, verrouillées des femmes.
Car en accompagnant les femmes, je vois tellement combien le poids d’un silence millénaire – au-delà du silence lié à l’histoire personnelle – vient hanter les femmes et les empêche d’exprimer pleinement CE QUE JE SUIS !

La Poésie, elle a toujours été là en moi et plus que jamais, en cette journée de la femme, je veux l’honorer et lui rendre grâce.
La Poésie est une arme de pacification intérieure pour tous les cœurs de l’Humanité.
La poésie n’est pas réservée à un petit groupe d’êtres élitistes, la poésie n’est pas une abstraction.
La poésie, c’est la VIE !
La poésie, c’est le Vivant en Nous !
C’est le Verbe, le Pouvoir créateur qui vit en nous !
La renier dans les oubliettes, c’est faire offense à votre Pouvoir créateur !

Alors , chères ami.e.s, en cette journée de la Femme, ouvrez vos fenêtres intérieures, ouvrez les pages des poèmes, faites sortir l’oiseau du Poème qui vibre dans votre Gorge !

Choisissez un poème !
Faites le résonner en Vous à voix haute et laisser agir !
Écoutez à l’intérieur de vous ce qu’il vient distiller, toucher en vous !
Mettez-le en voix, en corps, en mouvement.
Faites le plusieurs fois dans la journée, et écrivez à chaque fois ce qu’il vient toucher en vous.
Laisser couler les mots…
Laissez votre Fontaine d’amour couler pour vous-même, pour le Monde et partagez votre texte !

 

Laurence

Remettre de la Parole là où elle est perdue

Remettre de la Parole là où elle est perdue

Remettre de la Parole là où elle est perdue.
Remettre des Mots là où l’Absence crie.
Remettre de l’Eau Vive là où l’on a déserté
Remettre de la Lumière là où les parties sont oubliées et reniées.
Remettre de la Grâce là où il y a eu injustice et trahison.
Remettre de l’Amour à nos ombres
Remettre de la Joie là où les chagrins sont des rivières.

C’est ce que je fais, chaque jour avec Vous
Avec moi.

Et avec Toi, je me remets entre Tes mains
Je te rends Grâce
Dans la petite chapelle de mon cœur.

Laurence

Le rire de la Vie

Le rire de la Vie

LE RIRE DE LA VIE

Et si la Vie n’était qu’un grand Rire ? Un Rire devant l’Illusion de la Vie ?

J’ai eu la grâce de vivre ce moment où lors d’un soin sur mes chakras, mon 3ème Œil a rit !

Un grand FOU rire clair, limpide et brillant m’a traversé tout le corps et j’ai ri de l’Illusion de la Vie !

J’entendais : « Rit de l’Illusion ! Ah ! Ah ! La vie n’est qu’Illusion ! La Vie n’est qu’un GRAND JEU ! Il vaut mieux en rire qu’en pleurer ou souffrir ! JOUE avec la Vie ! JOUE ! »

Alors le RIRE s’est calmé à l’extérieur mais a continué à l’intérieur et s’est installé dans mon cœur, me remplissant de paix et de grâce.

Oui, nous sommes sans cesse confrontés à l’Illusion de la Vie, dans nos relations, avec nous-même et le Monde.

J’ai souvent été en colère contre ce concept véhiculé dans le développement personnel sur l’Illusion. Cela m’a paru toujours « déconnecté » d’une certaine réalité ou trop abstrait et abscons. C’est facile de dire que tout est illusion alors que nous sommes dans un corps de Chair qui lui n’est pas une illusion pour nous, surtout quand il nous confronte à la maladie, à la douleur et au chagrin.

Pour ma part, je n’ai pu « toucher » à l’Illusion que dans certains soins vécus de libération des mémoires cellulaires où en effet je comprenez qu’une peur ou croyance, souffrance n’était qu’un « écran de fumée ». Je l’ai vécu aussi dans certains états profonds de contemplation, de méditation et de connexion mystique dans le « Néant » (qui est Illusion aussi).

Alors ce grand Rire est venu comme une cascade de Joie me montrer la rivière à suivre, sans me dire « ok la vie est illusion, à quoi bon, ca sert à quoi d’être sur cette Terre alors ? »

Bien au contraire !

J’ai cette conscience de l’Illusion de la Vie mais cela ne m’empêche pas de vivre, d’aimer, de créer, de voir combien la Vie nous offre sans cesse, à tout instant, un Miroir de ce que nous sommes.

Combien la Vie est un Cadeau que nous devons honorer en rendant Grâce, en révélant la Beauté profonde de notre Etre et en Jouant dans la Joie avec Elle !

Alors JOUONS avec le Vivant !
Et soyons dans l’Emerveillement !
Laurence