ÉCRIRE les MOTS pour SOIGNER les MAUX de votre âme

ÉCRIRE les MOTS pour SOIGNER les MAUX de votre âme

Le Passage vers 2020 un tourbillon de joie mais aussi de beaucoup de bruits et d’agitation au niveau collectif, français et mondial. J’ai ressenti personnellement une overdose de tout ce bruit de décembre, de tout ce vacarme assourdissant des médias, des réseaux sociaux et de la course effrénée à cette surconsommation des fêtes de fin d’année, c’est pourquoi j’ai été peu présente « virtuellement ».

A cela s’ajoute les trompettes de l’Apocalypse qui veulent nous montrer la Fin des Temps; dans le jardin « D’Éden », les forets australiennes brûlent et dévorent toute sur leur passage, le « monstre » élève ses flammes à l’échelle planétaire. La Terre brule et nous brûlons avec elle. Les peurs de troisième guerre mondiale commencent à nous « enfumer » et à semer le trouble dans les chaumières.

Alors, dans ce climat, comment peut-on se projeter joyeusement et positivement dans cette année 2020 qui ouvre ses portes sur une nouvelle décennie ? Bien sûr, il faut garder le CAP, vaille que vaille !

Lorsque j’ai senti que je plongeais dans mes propres peurs égotiques et que je me sentais parfois comme « paralysée, impuissante », je luttais contre la tentation facile d’y céder, je coupais toutes communication avec le Monde et me plongeais dans le Silence et le Vivant de mon Cœur.

C’est dans mon cœur et uniquement là que je trouve la Paix.
Dans mon Cœur, je retrouve ce sentiment d’unité intérieure, avec la famille humaine et le Cosmos.
Je prends ma plume et mon carnet et je laisse venir les mots, les sons, les murmures de mon âme.
Mes mots sont mes Lumières, ils éclairent mon chemin dans la nuit, ils sont des vers luisants émeraude merveilleux qui me guident…

Ici, dans mon Cœur, je plonge dans mon sang, dans mes cellules, dans mon Océan d’ Amour.
Je garde le cap même si je sens que mon bateau grince et pourrait se laisser balloter par la tempête, vais-je vers le Bonne étoile ?
Si je suis dans mon Cœur, mon Étoile sera toujours la bonne, me répond ma petite voix.

Mon cœur veut du silence, de la beauté, de la nature, de la poésie, loin de tout ce brouhaha médiatique terrifiant.
Les trompette apocalyptiques de médias, des réseaux et des politiques veulent nous faire basculer dans la peur et la guerre, guerre intérieure et extérieure. Certes, c’est une réalité effrayante de voir notre planète à feu et à sang.
Dans ce climat, je peux perdre le Nord facilement; résultat, brouillard, confusion, incapacité à agir et à me « consacrer » à moi-même.

Je ne veux pas me sentir impuissante.
Je me sens Puissante dans ma vérité, dans mon centre, dans mon cœur et dans mon ventre.
Je me « con-sacre » à moi-même, je sacralise ce que je suis, mes créations et mes réalisations.
Je continue à co-créer avec mon Centre intérieur.
Il n’y a que là que je trouve la véritable paix, dans l’œil du Cyclone !

Les sirènes peuvent hurler, je vais continuer, vaille que vaille à marcher sur le chemin, à lever des pierres, poser des fondations pour cette nouvelle décennie et croire en ma Belle Étoile, la Foi chevillée au corps et à l’âme.

Je veux croire en la Belle Etoile qui se lève à travers le monde,
en cette Nouvelle Ère de la Verseuse d’Eaux, qui nourrit déjà nos cœurs d’inspirations et de créations salvatrices, libératrices, importantes pour la Nouvelle Terre et nos chers enfants et petits-enfants.

Si je devais choisir un message à vous transmettre en ce début d’année, c’est celui-ci:
lorsque vous vous sentez emporté dans le tumulte du monde, de vos relations, de la société et que votre gouvernail semble s’emballer, que vous avez l’impression de ne plus être sur le bon chemin, stop !!!
Dites STOP !

Arretez-vous, coupez tout contact avec les réseaux et prenez un temps avec vous-même pour écrire et vous ouvrir à votre vie intérieure.
Respirez, simplement cela et écoutez les pulsations de votre Cœur.
Écoutez son murmure et son souffle.
Écoutez à la fois le brouhaha de vos pensées et le silence.
Respirez, écoutez…
et laisser venir les mots, tels quels, sans filtres, sans jugements…

Si malgré cela, vous vous sentez dans le brouillard, vous ressentez de la confusion, une incapacité à agir, de l’agitation intérieure, une sorte de paralysie intérieure, l’impression de tourner en rond et de procrastiner, je vous invite à découvrir mon nouveau programme d’accompagnement individuel par l’écriture de son livre de vie et son journal spirituel :

⭐ÉCRIRE SON LIVRE DE VIE, UN CHEMIN D’ÉVEIL ET DE SOIN DE L’ÂME⭐️
pour vous inviter à l’écoute profonde de votre Cœur et
⭐️ÉCRIRE les MOTS pour SOIGNER les MAUX de votre âme.⭐️

Si vous aimez écrire, si vous tenez un journal intérieur, si vous avez envie d’aller explorer votre être intérieur avec votre plume mais d’une manière totalement nouvelle, intuitive et spirituelle, je suis cette Main qui vient vous chercher et va vous guider pour rencontrer votre plume guérisseuse et avoir un accès illimité à votre source de sagesse, de créativité et d’intuition.

👉 En savoir + ici
👉N’hésitez pas à me contacter pour un entretien de 30 mn gratuit via la page de contact

Dans la joie du Cœur,
Laurence

Éloge de l’épreuve

Éloge de l’épreuve

La spiritualité n’est pas un monde de Bisounours. Elle n’est pas faite pour « être bien » ou n’est pas une suite de recettes marketing qui pullulent actuellement sur internet.

Lorsque j’observe ces offres dites « spirituelles », tout est exprimé en terme d’échec ou de réussite, vous avez perdu et échoué là, voilà ce que vous allez gagné et réussir ici ! On réussit sa vie de couple ou on échoue parce qu’on divorce. Tu ne te sens pas bien, tu te cherches ? Vous avez un « problème »? Je vous donne « la solution » ! Je vais te donner la pilule miracle qui va te « rendre bien » et ainsi tu vas oublier tous tes soucis. L’idéologie du Bonheur veut nous convaincre qu’elle nous « vaccine » contre la souffrance, la douleur, les échecs et la perte.

Mais ceci n’est que l’opium du peuple, des offres de paradis artificiels ! Après avoir consommé l’offre, allez-vous être satisfaits ? Non, bien sûr… cela va creuser encore et encore la Faim de votre âme… En disant cela, je ne dénigre pas les marketeurs spirituels car ils peuvent être une Voie juste pour certains qui ont besoin de vivre cette expérience de la consommation, de s’aveugler et de ne pas aller voir là où ça fait mal. Il m’est arrivé aussi de tomber dans ces offres pour me faire ma petite piqure d’opium !

L’éveil à sa spiritualité est un chemin… un chemin unique, propre à chacun… d’éveil de l’Âme qui n’est pas fait d’échecs et de gains, mais qui est fait d’épreuves et de traversées d’ombres et de lumière. Il n’y pas de mode d’emploi. Cet éveil se fait par des expériences, des erreurs « d’aiguillage », des rencontres, des prises de consciences, des révélations…

Il se fait dans la constance, la discipline et une pratique rigoureuse. Quand je dis « rigoureuse », je ne parle pas de voie ascétique ou flagellante, je parle d’un choix qui vous engage et que vous honorez jour après jour.

C’est pourquoi je veux honorer ici nos Épreuves qui si on les vit d’un point de vue spirituel nous permettent d’approfondir notre vie intérieure, voir la vie avec plus de discernement et se « renforcer » par nous-même et non par une personne tiers ou une idéologie artificielle.

Si l’on regarde notre vie d’un pont de vue « spirituel », nous voyons alors notre vie comme « un voyage initiatique »: une rencontre, une maladie, un échec, un deuil nous permettent de se rencontrer en profondeur et d’accéder à une autre dimension de notre Être, notre nature divine.

Nous osons prosterner « notre ego » devant Dieu et le laisser agir en nous. C’est dans les plus grandes épreuves, dans ces moments où l’on sombre au plus fort de la tempête, que nous appelons Dieu à l’aide, que nous relevons notre tête vers Lui et nous lui offrons notre petitesse, notre faiblesse, notre affliction. Nous déposons nos armures et nos armes. Nous sommes nus, plus nus que nus.

Et là, au plus profond de cette épreuve, la Grâce est possible. Si on laisse l’Esprit agir au plus profond de notre blessure, l’Esprit vous prendra dans ses bras et vous consolera. Bien sur, vous serez seul, bien sur vous allez pleurer, bien sûr vous allez crier, être en colère ! Mais alors pleurez et criez, encore et encore ! Ne prenez pas de somnifères et des pilules qui endorment vos âmes ! Pleurez mes chers amis, les larmes sont plus vos plus beaux Joyaux !

Bien sûr, quand on est au fond du trou, on se dit finalement, après d’âpres luttes avec l’égo, que l’on va peut-être accepter l’aide de ses proches, ses amis. Parfois aussi, il est bon d’aller oser frapper à la porte d’un thérapeute qui va vous accompagner dans cette épreuve. Pour l’avoir vécu, je sais qu’il faut beaucoup de courage et de vaillance pour le faire, car vous savez en vous, que sur ce chemin-là, vous allez quitter vos vieilles peaux et aller dans l’Inconnu… et ça fait peur !

Si un jour, vous choisissez d’aller frapper à ma porte, sachez que je ne vous guérirez pas et que je ne vous donnerais pas de pilule miracle. Sachez que je ne vous donnerais pas des réponses toutes faites car c’est vous qui trouverez vos réponses. Sachez que vous allez pleurer et faire sortir vos tripes. Sachez que je vais vous accompagner avec toute ma douceur de sœur, mon écoute et ma présence profonde. Sachez que je vais vous soutenir dans votre Nuit et vos ombres, pour que vous puissiez vous renforcer et vous redresser, dans votre puissance, dans votre lumière et dans votre beauté. Sachez que c’est un acte et un choix qui engage toute votre Être…

Sachez simplement, que je suis là, la porte ouverte…

Belle journée,
Laurence

La marche et l’assise

La marche et l’assise

L’Appel du Chemin me fait plus que jamais vibrer… 
L’Appel de surtout Marcher le Chemin… Marcher dans mon « Je Suis »… Marcher la Vie… Marcher dans ma Vérité… A chaque pas, je crée et recrée ce que Je Suis…
 
J’aime, j’adore marcher sur les Chemins de la Terre. Lorsque je marche, je marche avec mon Coeur, j’oublie ma Tête et je me laisse entièrement portée par le Souffle de l’Esprit.
Lorsque je marche, j’aime m’arrêter pour écrire. Pour m’assoir et me relier à la Nature. Pour m’émerveiller de la beauté de la Terre. Pour éprouver dans tout mon corps la respiration et l’énergie de la Terre et laisser venir le Flow de l’Inspiration de l’Instant…
 
J’aime être dans ce Mouvement, dans cet élan, dans cette Marche comme j’aime être dans cette Assise, dans cette respiration du Vivant, dans le silence, dans l’Instant, le Kairos.
 
Alterner la Marche et l’Assise initie un itinéraire intérieur, ouvre la voie du Soi.
 
Dans son livre, « la Marche et l’Assise », Jean Yves Leloup nous dit que la marche nous conduit à l’Assise, à notre Demeure souveraine.
Se mettre en marche en Conscience, c’est comme vivre ce Chemin initiatique dont ont parlé nombre de mythes: nous avons été exilés de notre Demeure (notre assise), nous nous en sommes éloignés ou nous l’avons ignoré, puis un jour, une Conscience nouvelle s’éveille et nous décidons de nous remettre sur le Chemin (la marche) et de revenir vers cette Demeure, cette Terre promise, avec les étapes, les épreuves et les rencontres que cela suppose.
 
Avec la marche et l’assise, nous opérons la « metanoïa » des Chrétiens, la Conversion ou « techouva » des hébreux, le Retour.
La conversion n’est rien d’autre que le Chemin de retour à sa véritable Nature, donc au Soi.
« Ce Chemin est celui de retour à la Source du « je suis perdu » au « je suis retrouvé ».
 
« La métanoïa serait un moyen de retour plus radical au Réel qui est là, présent, elle a pour but d’ôter le voile ou l’obstacle (shatan) entre nous et la réalité: le menteur, le mental.(…) Avec la metanoia, il y aurait un accès direct et immédiat au Réel. »
 
Cet itinéraire, entre marche et assise, nous invite à l’Art d’être présent, par la méditation silencieuse, l’attention, la louange, l’invocation.
Pour moi, l’écriture vient encrer/ancrer encore plus profondément dans le corps et les cellules ce qui Est.
Avec l’écriture, plus précisément, je retrouve un dialogue intérieur avec ce que Je suis, avec mon âme et tous les mondes subtils en moi-même et dans le monde qui m’entoure.
J’ouvre les portes de la Perception, tous mes sens physiques mais aussi mes yeux et mes oreilles du Dedans.
Je m’ouvre à des Visions, à des synchronicités, à des signes et j’en pose l’Empreinte en moi et sur la page.
 
Alors, si tu ressens l’appel de marcher dans la nature, en reliance avec l’Esprit des terres sacrées pour simplement ETRE et MARCHER ce que tu ES, rejoins nous avec Nathalie Tolle dans l’Aude Cathare aux Journées initiatiques du 12 au 15 Aout, à Bugarach.
 
Nous vous emmènerons sur des lieux hautement énergétiques comme Bugarach, Rennes le château, la forêt de Nébias, Galamus… qui inspirent la Grâce, la Beauté, la Reliance aux 5 éléments et au Divin.
 
Durant chaque journée d’immersion en pleine nature, nous vous proposerons une marche consciente, des rituels, des soins collectifs de reconnexion, des méditations, des temps d’écriture intuitive et de créativité, un cercle de parole.

*** PROGRAMME A LA CARTE ******

LUNDI 12 Août 2019 – Élément TERRE
9 h – Départ pour la forêt de Nébias – Purification par la terre. 12 h 30 – Déjeuner sur place, sorti du panier 14 h 30 – Méditation , écriture intuitive, cercle de Parole 16 h 30 – Retour au camping.

***********

MARDI 13 Août 2019 – Élément EAU
9 h – Départ pour la cascade des Mathieux – Purification par l’eau – Reconnexion au féminin baignade 12 h 30 – Déjeuner sur place, sorti du panier 14h 30 – Méditation , écriture intuitive, cercle de Parole sur place 16 h 30 – Retour au camping,

***********

MERCREDI 14 Août 2019 – Élément AIR
8 h 30 – Départ pour l’ascension du mont Bugarach – Respiration holotropique – Purification par l’air. 12 h 30 Déjeuner sur place, sorti du panier 16 h – Retour au camping, Cercle de paroles

***********

JEUDI 15 Août 2019 – Élément FEU
9 h – Départ pour les Gorges de Galamus visite de l’ermitage et de sa grotte. Énergie mariale. Purification par le feu de l’Esprit. Créativité et offrande. 12 h 30 – Déjeuner à Rennes-le-Château 14 h – Visite de l’église 15 h 30 – Méditation, écriture intuitive, cercle de parole sur place. 17 h – Retour au camping.

***********

VENDREDI 16 Août 2019 – Élément ETHER
9 h – Départ pour le pont romain (énergies Yin et Yang). Unification des éléments au centre de l’Être. 12 h 30 – Déjeuner sur place sorti du panier 14 h 30 – Méditation, écriture intuitive, cercle de parole sur place. Retour en fin de journée au camping.

 

**** INFOS PRATIQUES ****

Ce programme est proposé au jour le jour.
L’accompagnement se fera en lien avec deux thérapeutes aux spécificités différentes et complémentaires.

Nous serons basés au camping de Bugarach, Maison de la Nature et de la Randonnée.
Il est important d’avoir une bonne condition physique.
Il est possible de s’inscrire à la journée, selon votre ressenti et vos besoins.

La journée est au tarif de 75 € (hors entrée musée ou autre, nourriture et hébergement) qui peuvent être réglés en deux ou trois fois selon le nombre de jours.

Pour tous renseignements 06 03 16 03 33 (nathalie) ou laurence par mail : laplume_sauvage (at) orange.fr ou contact MP

https://etreenconnexion.wixsite.com/

👉Tout le programme ici sur l’évènement facebook
N’hésitez pas à me contacter par mail pour des infos.
 
Belle journée,
Laurence
 
Traverser la blessure

Traverser la blessure

TRAVERSER LA BLESSURE

Tu crois avoir libérer ta blessure, mais sans crier gare, elle revient encore et encore te chercher, sans que tu puisses lutter. Elle vient sans un mot, sans crier et soudain elle te saute à la gorge.

Elle revient sous de multiples visages de l’Illusion, comme l’Hydre à plusieurs têtes: quand tu en coupes une, elle en refait pousser 3.

Elle te fouille le ventre, elle te donne des coups de marteau dans la tête, elle t’enfonce une lame dans le cœur et tu n’es plus qu’à sa merci. Tu deviens sa victime, sa Bête et tu te laisses dévorer de l’intérieur.

Alors, ta blessure, elle s’ouvre, elle s’ouvre encore plus qu’avant, tu la connais bien cette douleur, oh oui, trop bien, et pourtant à chaque fois, cela fait toujours aussi mal, elle libère son torrent de larmes et sa rivière de sang.

Alors, il n’y a plus qu’à se laisser traverser par cette douleur, cet énorme tsunami de tristesse qui submerge, cet abîme de chagrin…
Les larmes coulent et viennent nettoyer encore et encore la blessure. Tout ton corps est secoué de la tête aux pieds. Tu hurles, tu te tords de douleur, tu trembles.

Tu t’agenouilles, tu mets la tête à terre.
O Mère Divine, viens à mon Secours ! Libère-moi !
Tu craches ta colère, tu craches tes non-dits. Ton ventre est une gargouille en colère qui crache son feu et sa bile, jusqu’à l’expulsion de ce glaire.

Et puis, peu à peu cela se calme…
Agenouillée, un immense calme se fait.

Devant toi, le Ciel blanc, quelques oiseaux chantent, un vent vient faire valser quelques feuilles…
Plus que jamais, alors tu sens le Vivant en toi.

Laurence

Aller à la pêche des rêves perdus

Aller à la pêche des rêves perdus

Des rêves perdus sont revenus dans le filet de mon cœur.

Pourtant, je croyais, depuis des années, qu’ils avaient été engloutis dans les fonds marins de mon être.

C’est un pêcheur Divin qui les a ramené à la surface: ce ne peut-etre que mon Âme, l’Esprit, Dieu, qui a opéré cette pêche miraculeuse.

Car oui, je perçois cela comme une grâce.

Aujourd’hui, je les regarde.

Ils brillent comme des diamants, dans mes mains, dans mon cœur et bientôt, je l’espère, leur lumière rayonnera dans le Monde.

Et vous, avez-vous des rêves que vous croyez perdus ? Et si ils ne l’étaient pas ? Et si vous lâchiez un filet de pêche dans vos fonds marins ? Qu’allez-vous trouver ?

 

Laurence

Tisser les mots, tisser l’intime

Tisser les mots, tisser l’intime

Tisser les mots, tisser l’intime

Je rencontre des femmes sur le Chemin. Des femmes magnifiques, belles, étincelantes d’une beauté intérieure inouie, sauvage, passionnée, lumineuse.

Le temps d’un cheminement en duo ou en cercle, j’ai la chance qu’elles m’ouvrent leur porte, qu’elles me partagent leurs mots, les parfums de leur Essence, de leurs Rêves et de leurs Visions, je perçois combien ce que je tisse avec les femmes est une profonde intimité.

Elles écrivent, elles se libèrent, une larme vient éclairer un souvenir oublié, un rire vient mettre un baume sur une blessure…
Des cris jaillissent aussi, ceux des luttes et des combats, ceux des bûchers perpétrés contre les femmes, ces buchers psychiques, sociaux, religieux qui exilent et bannissent l’Âme des femmes.

Je suis la témoin attentive, je suis l’oreille du Cœur, je ne juge pas et j’écoute dans tout ce que je suis et dans toutes mes profondeurs. Je laisse leurs mots vibrer en moi et je me laisse porter par leur Musique. Peu à peu, une lente mélopée du silence, vague après vague, fait remonter les trésors… une pêche miraculeuse, des Joyaux de l’ombre comme des Diamants de l’Âme.

Ensemble, dans le cocon d’une Rencontre, de cœur à cœur, nous tissons et retissons l’Histoire des femmes et les histoires de l’Âme depuis la Nuit des Temps…

C’est une Grâce pour moi de vivre tout cela !
Je vous rends grâce, mes chères sœurs, je vous honore et vous remercie pour tout ce que vous venez toucher et éclairer en moi !
Chaque pas que je fais avec vous, chaque rencontre vient confirmer et renforcer l’engagement que j’ai pris auprès de mon Âme: d’être ce que JE SUIS dans toutes les manifestations créatrice de mon Être.

Belle journée,
Laurence