La Plume Sauvage Editions | La plume sauvage
1
archive,paged,author,author-admin,author-1,paged-5,author-paged-5,eltd-core-1.0.3,ajax_fade,page_not_loaded,,borderland-ver-1.13, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,paspartu_enabled,paspartu_on_top_fixed,paspartu_on_bottom_fixed,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive
 

Author:La plume sauvage

« La sorcière » de Swakhanda

La sorcière est pour moi celle qui est à l'écoute du monde, celle qui entend les murmures du vent, qui comprend le chant des oiseaux, qui se sent bénie par la lumière du soleil. La sorcière est pour moi celle qui accepte son incarnation et développe la capacité en elle...

« Ame-ie » de Melody des étoiles

Je tiens cette lumière si douce et diffusante De mes doigts encore tremblants Mes yeux osent enfin s' ouvrir Je ne tiens plus en place Cela palpite de plus en plus fort Le cœur se gonfle Les jambes s' étourdissent La tête tourne et retourne Qui craquelle cette peau si fragile Qui me mordit...

« Shaman » de Maikiua

Le saviez-vous ? Le chamanisme sibérien est considéré comme étant le berceau du chamanisme. Aujourd'hui encore, il est pratiqué au quotidien. Le mot chamane a été utilisé la première fois en 1672 et a pour origine la langue toungouse (Sibérie). Saman veut dire : "personne qui...

« Je rentre en ma tanière » de Mélanie Akhessa

Je rentre en ma caverne retraite silencieuse je gravis pas à pas les montagnes de mon cœur l'épreuve est difficile périlleuse et enjôleuse les démons dansent sur les pierres les peurs envoûtent de leurs chants la tristesse joue sa mélodie un voile sur mon visage le vent dans le désert le sable, ses grains, mon...

« Tissu » et « La parole est une femme » de Dorothée Alliot Gonçalves

Tissu * Ecrire, labeur miséreux. Nue sous les toits de Paris, Il fait froid quand j’écris. En guenille, auteur malheureux, Les ratures, les souris Sont mes seules amies.  * Ecrire, oisiveté du riche. Prose, vers, versets et poèmes Tout un discours pour un je t’aime. Je surjette, étoffe et triche Que de velours, que de pastiches Que d’arabesques...